Titaua...




Pour ceux qui me connaissent, Pascale est mon prénom... Alors pourquoi Titaua en "pseudo" sur ce blog??? En réalité, c'est mon second prénom... J'ai presque porté ce prénom, j'étais à deux doigts... Mais cette connotation exotique dans les années 70 n'était peut-être pas chose facile à porter pour une petite fille qui allait retourner en métropole 7 ans après sa naissance à Tahiti...
N'empêche, je me suis toujours sentie une part de "Titaua", et ce prénom prend ici tout son sens, comme s'il me convenait complètement, m'allait comme un gant... Non je ne débloque pas (ni ne prend la grosse tête! Lol!!!). Nous ne sommes pas nommés pas hasard... Si l'on peut considérer Tahiti et la Polynésie française comme une "civilisation traditionnelle", alors mon prénom semble chargé d'un "mana" dont je me sens dépositaire... Déjà, Pascale ("Pax" - la paix en latin ou Pâques, ou encore "Pesah" - le passage en hébreu... Je précise que je suis totalement laïque!) en dit long, mais Titaua est aussi chargé de signification...
Extrait...
Les prénoms tahitiens Puta i'oa Tahiti
De Mai-Arii Cadousteau de l'Académie Tahitienne
Les civilisations traditionnelles ont toujours accordé une importance extrême au nom : pour elles, une chose sans nom est une chose sans existence. Elles tendaient également à identifier le nom avec son possesseur : nommer une personne revient à la connaître.
Titaua - prénom féminin.
De Terii-vahine-titaua-i-te-ra'i : Souveraine invitée des cieux.
On m'a aussi dit que "Titaua", seul, signifiait "invitée ou envoyée pour un message"... On m'a demandé un jour si j'étais fière de porter ce prénom qui me conférait quelque part une "identité maohi"... Depuis presque 3 ans que je vis ici (en plus de mes 7 premières années!), je me sens réellement chez moi, avec cette identité Maohi, cette part de moi totalement intrinsèque... Je suis fière de faire partie de cette culture, de ce pays, de cette population si généreuse, quels que soient ses qualités et ses défauts...
Je rend hommage aujourd'hui à ce peuple extraordinaire...

Mauruuru roa

4 commentaires