Tu'Aro Maohi

14 juillet : nous avons assisté à une journée de spectacles très sympa, le "Tu'Aro" ; ce sont des compétitions sportives basées sur des pratiques culturelles... Parmi les sports proposés : du lancer, du porter, du grimper, de la vitesse et même du manger!!! Intéressant non?!!! Le tout sur fond coloré, animé, musical... Bref, Tahiti et sa Culture, j'adore!


Voici le lancer...




Le principe est de réussir à lancer correctement et précisément pour atteindre la noix de coco en haut du piquet... Vous la voyez?


Le tout avec cette lance...

Pendant une petite dizaine de minutes, les lanceurs vont tenter d'atteindre la cible. La lance qui arrive le plus haut gagne le plus de points, la noix est graduée, si si! Celui qui a le plus de points a gagné... Pas évident!


Là une brochette de "culottes" tahitiennes... Colorées non? Hihihi... Pour le Tu'Aro Maohi, c'est la tenue réglementaire : pareu, couronne et pieds nus.




Voici un autre exemple de porté de pareu chez les hommes... Pas mal non?

Le jeu se termine et on ramasse les lances... Un vrai jeu de mikado!!!


Un autre jeu de lancer : celui de noix de cocos cette fois : le principe c'est de les attraper avec un "pic" (j'avoue que je n'ai pas retenu les noms des instruments!) puis de les lancer dans le "panier" en s'aidant d'un autre bâton... Ca parait simple, en réalité, c'est super compliqué! Quelques touristes s'y sont essayé... Trop drôle!


Un moment important de cette journée c'est le ma'a Tahiti (le repas tahitien), qui est une sorte de four géant, dont les aliments sont cuits à l'étouffée posés sur des pierres chaudes. Là, ça a cuit 2H30. On découvre le four en commençant par retirer les couches :

des sacs de jute,

Puis des feuilles de "purau" tressées, (le purau - prononcer pourao - de la famille des hibiscus est un arbre aux nombreuses vertus... Je ferai un post un jour rien que pour lui!)


Et là on découvre les aliments, enfermés dans des feuilles de banane (ou même du papier alu, mais c'est moins typique, voire même moins écologique! Hihi...) : du poisson, du taro, du uru (arbre à pain), du poe (poé - sorte de marmelade que l'on arrose avec du lait de coco, c'est super bon!), du "pua" (poua - c'est le cochon, vous avez vu ses dents? Hiiii), du poulpe, de la papaye...


On a eu droit à un petit spectacle marquisien dont les danses sont vraiment trrrrès typiques... Et les danseurs, trrrès guerriers! Ben oui, le Haka vient de là!

Beaux costumes et beaux colliers!

Ouhh, les "Tatu"!!!

Et maintenant, le porter de pierre... Compétition ouverte à la fois aux hommes et aux femmes (comme les autres compet' d'ailleurs!)... Les femmes portent jusqu'à 60 kg et les hommes jusqu'à 160!!! Le principe : réussir à mettre la pierre sur son épaule le plus rapidement possible. Impressionnant...


Les pierres sont d'abord Bénies...
(Oui elles sont énormément respectées... Il y a des légendes autour très importantes!)

Et elles portent un nom!!! Oui oui ; celle de 160 kg s'appelle "Eteroa"

Oh! Ils sont "cro" mignons...

L'épreuve de rapidité maintenant... Le coprah, qui est très vivant dans les autres îles (beaucoup de gens en vivent)... Le principe : "éplucher" 150 noix de coco le plus vite possible. 3 "joueurs" : le premier coupe les noix avec sa hache (et ça éclabousse bien avec l'eau de la coco!), il ramène (enfin il balance!) les cocos ouvertes aux deux autres qui enlèvent la pulpe.




Pour finir, ils mettent la pulpe dans un sac. Trrrès impressionnant! On est restées scotchées!


Concours de couronnes : ylang-ylang, auti (a ou ti), tiare tahiti...


Pour finir, le grimper de cocotier : agilité et rapidité entrent en jeu...

On a passé une super journée... J'adore!
Enregistrer un commentaire