Rapa Nui - Jour 2

Notre seconde excursion commence à 9H30 pour la journée entière... Avec le décalage horaire, on se réveille à 9H20!!! Petit déj. à toute vitesse (ben oui, pas possible de partir le ventre vide!!!) un débarbouillage rapide, et nous partons vers la côte sud de l'île...

Voilà le paysage qu'on voit quasiment tout autour de l'île...

Sauvage, très minéral et désertique... déraciné même! (on verra plus tard pourquoi!)

Premier arrêt : l'"Ahu Akahanga". On voit à cet endroit des vestiges d'habitations (appelées hare paenga).

C'est assez rigolo parce que les maisons ressemblaient à des coques de pirogue renversées. Les rapanuis posaient des pierres au sol (de manière à former une barque), dans lequel ils creusaient un trou (d'ailleurs c'est super étonnant de voir comme ils sont bien ronds ces trous - qui étaient destinés à recevoir l'armature en bois du "hare" (en tahitien, on dit le "fare", la maison - on voit la trace de la langue polynésienne!).



Au loin on voit un "ahu" avec des moais renversés. Il faut savoir que tous les moai ont été renversés par la main de l'homme. Ils étaient tous debouts mais les guerres entre tribus ont fait des dégâts! Les seuls ahu où les moai sont debouts aujourd'hui ont été restaurés.


Le plus petit moai mesure 1,20m et le plus grand 21m. Lorsqu'une personne importante décédait les rapanuis faisaient sécher son corps au soleil pendant 2 ans (temps qu'il fallait pour construire un moai). Une fois celui-ci debout, le corps de la personne était enterré sous les pierres de l'ahu (servant alors de stèle). On dit qu'alors le moai était vivant et qu'il pouvait marcher!

1 commentaire